Skip navigation
Amicale Spitfire

Questions Fréquentes

Questions souvent posées / Réponses souvent données
Ou "les anciens parlent aux nouveaux"

Présentation de l'Amicale | Adhérer à l'Amicale

Q : Combien coûte une Spitfire ?
R : Pour des raisons variées, certains préfèrent les modèles plus anciens (et plus rares), et d'autres les plus récents. Au bout du compte, tous les modèles de Spitfire ont à peu près la même cote, 10000 euros environ, pour une très belle auto, en excellent état de marche et de présentation. Notez bien que cela signifie entre zéro et 10000 euros, selon l'état. La cote des Herald et des GT6, moins recherchées, est plutôt inférieure (malgré qu'elles soient considérées comme "plus intéressantes" par les rares amateurs).

Q : Que dois-je vérifier avant l'achat ?
R : Acheter une Spitfire n'est pas très différent d'acheter une autre voiture, ancienne ou non. Les seuls conseils spécifiques seraient peut-être :
  • Ne pas croire les discours du type "ça vibre mais c'est normal". Evidemment il n'y a pas la même ambiance au volant que dans une voiture moderne, mais sur une Spitfire en bon état, rien ne vibre. Tout au plus on a des bruits de carrosserie (capots, portières) mais seulement en passant dans des nids de poules, pas sur une route lisse !
  • Les Spitfire n'on jamais coûté cher, surtout à l'époque où elles étaient des "voitures d'occasion", et encore aujourd'hui leur principal défaut est sans doute le manque d'entretien, ou de restauration sérieuse. Une restauration dans les règles de l'art coûte plus cher que la cote habituelle de la voiture. Repeindre un amortisseur (ou autre pièce mécanique) n'en fait pas un amortisseur neuf. Attention donc en achetant une voiture restaurée. Ce qui est le plus important au bout du compte, c'est la confiance que vous accordez au vendeur, et prenez le temps de consulter les factures d'entretien ou de pièces détachées.
  • Posez des questions sur ce site dans notre forum "Cyberspit". Si vous en avez la possibilité, faites vous accompagner par quelqu'un qui connait déjà ces voitures, et n'hésitez pas à en voir plusieurs : vous serez surpris des différences !


Q : Combien ça consomme ?
R : Un moteur en bon état et bien réglé consomme de 7 à 8 l pour 100 km en moyenne. Lors d'un grand voyage au Cap Nord, (30 jours, 9000 km), les voitures ont consommé en moyenne entre 6,5 et 7 litres.

Q : Est-ce que je peux me servir de ma Spitfire tous les jours ?
R : La réponse est difficile mais dépend plus de vous que des qualités de votre auto. Une autre façon de répondre serait de dire que très peu d'amateurs roulent aujourd'hui quotidiennement dans leur Spitfire. Mais ces oiseaux rares existent, et prouvent donc que c'est possible. Le plus souvent, ces amateurs ont leur voiture depuis longtemps, et plutôt qu'une restauration totale "de A à Z" font un entretien régulier de leur Spitfire. Les mêmes phrases reviennent quand on les interroge : "J'ai eu des soucis au début, mais après avoir tout restauré petit à petit, maintenant j'ai une voiture fiable". "Il ne faut pas comparer la Spitfire à une voiture moderne.. Moi je prends toujours le temps de la faire chauffer avant d'accélérer". "Une voiture, c'est fait pour rouler, ceux qui prétendent que la Spitfire n'est pas fiable ont eu en main des "poubelles" mal entretenues".
On peut en retenir deux idées principales :
- Notre comportement vis-à-vis de ces voitures a changé depuis les années soixante. Leur statut de "voiture de collection" les rend suspectes, alors qu'à l'époque personne ne se posait la question de leur fiabilité avant de partir en vacances en Spitfire.
- Et surtout, nos voitures ont beaucoup souffert du manque d'entretien sérieux, lié sans doute à la valeur de l'auto. Ces voitures n'étaient pas très chères neuves (le prix d'une Renault 5 en 1980), encore moins chères d'occasion, et leur cote demeure raisonnable encore aujourd'hui sur le marché de la voiture de collection. Une restauration dans les règles de l'art dépasse rapidement la cote de l'auto. Mais une Spitfire correctement restaurée puis normalement entretenue est fiable. D'ailleurs aucun de ceux qui les ont achetées neuves ne s'est plaint de la fiabilité.

Q : (en hiver, quelqu'un penché à la fenêtre) : "Y fait pas trop froid la-dedans ?"
R : Pas du tout ! Le chauffage, le désembuage, les essuie-glaces fonctionnent très bien.

Q : Où puis-je trouver une Spitfire ?
R : Les petites annonces des nombreux magazines spécialisés sont le moyen le plus efficace. Les Spitfires ne sont pas rares si l'on accepte de se déplacer. Trouver sa voiture de rêve mérite sans doute de se déplacer une ou deux fois pour rien. Et bien sûr, consultez régulièrement la page des petites annonces sur ce site.

Q : Où se procurer des pièces détachées ?
R : Les adresses de fournisseurs spécialisés ne manquent pas, en France comme en Angleterre. Vous pouvez trouver dans le bulletin de l'Amicale les plus utilisées par les amateurs. Mais il faut savoir qu'aucun de ces fournisseurs ne peut avoir toutes les pièces de tous les modèles en stock. Il faudra parfois être patient, mais nous avons la chance de pouvoir trouver assez facilement pratiquement toutes les pièces de nos voitures, à des prix très accessibles. Il convient de distinguer les pièces d'origines provenant d'anciens stocks, et les pièces refabriquées, de qualité variable.

Q : Dans quel garage faire entretenir / restaurer ma Spitfire ?
R : Pour les garages, comme d'ailleurs pour les pièces détachées, nous recevons surtout des courriers quand les gens sont mécontents... Nous ne pouvons donc tenir à jour une liste efficace. Il n'est pas nécessaire d'être "spécialiste" pour entretenir une Spitfire, dont la mécanique est très classique et rustique. Il est plus important qu'un garagiste soit "motivé" pour travailler sur votre voiture. Un "bon" garagiste pour votre voiture moderne sera un "bon" garagiste pour votre Spitfire, si cela l'intéresse. Il n'y a que deux réserves à cette philosophie : la carburation de nos anglaises est très simple, mais le principe est assez différents du classique carburateur "Solex" des voitures françaises. Certains professionnels lèvent les bras au ciel en voyant les carburateurs SU... Par ailleurs, n'oubliez pas que tous les boulons de votre auto sont en cotes "anglaises", c'est-à-dire en pouces, et il est indispensable d'utiliser des clés aux dimensions anglaises. Pour ces deux raisons, les agents du réseau Rover, ex-British-Leyland, ex-Triumph, sont plus aptes à prendre en charge votre auto.

Q : Une Spitfire peut-elle rouler à l'essence sans plomb ?
R : Oui, il y a plusieurs solutions. Certains se contentent de mettre du sans-plomb dans le réservoir, et affirment qu'il n'y a pas de problème à l'usage. Mais les professionnels proposent des culasses spécialement étudiées (adaptation de sièges de soupapes renforcés). Les additifs pour le carburant sont coûteux et peu pratiques, et les "appareils" rajoutés sur le circuit d'alimentation en essence sont toujours un peu suspects quant à leur efficacité.
Depuis le 1er janvier 2000 il n'y a plus de super plombé vendu en France, le super additivé qui le remplace fait très bien l'affaire dans les Spitfire non modifiées, mais lui-même devient rare.
Les conducteurs qui se sont contentés depuis 2000 de remplir le réservoir au sans-plomb 98, (sans aucune modification de culasse) témoignent, après quelques dizaines de milliers de kilomètres, que le moteur se porte le mieux du monde.
Q : Quels sont les services rendus par le club ?
R : N'oubliez pas que cette amicale est une association, pas une entreprise. Nous ne vendons pas des services, la cotisation annuelle est aussi une adhésion... à l'esprit du club, qui se veut "amical". Mais nous pouvons certainement vous rendre service ! Nous organisons des rencontres entre amateurs, nous pouvons vous répondre sur la plupart des questions mécaniques, nous pouvons vous fournir des copies des documents qui ne sont pas réédités, etc.. Nos adhérents reçoivent un bulletin trimestriel et une lettre d'information entre chaque bulletin. Voir aussi la page présentation de l'Amicale
Q : Proposez-vous une assurance ?
R : Pour répondre à la demande de nombreux adhérents, l'Amicale a négocié un contrat "flotte de véhicules" avec un assureur. Cela signifie que vous pouvez assurer votre auto à un tarif très avantageux, (à condition de disposer d'un autre véhicule déclaré "d'usage courant"). Pour plus d'information vous pouvez prendre contact avec Sébastien Hermet qui s'en occupe.

Q : Où puis-je trouver une Revue Technique ?
R : Les documents importants sont le manuel d'atelier (édité par l'usine à l'attention de ses concessionnaires) et le catalogue de pièces. Il en existe pour chaque modèle. Toutes les versions anglaises sont rééditées et se trouvent assez facilement (chez les fournisseurs de pièces ou librairies spécialisées). Seuls les manuels des MKIV et 1500 ont été édités en français. L'Amicale peut fournir à ses membres des copies à prix coûtant des documents non réédités.

Q : Est-ce que la capote est étanche ? Est-ce que le chauffage fonctionne ?
R : Oui, la capote est étanche ! (Si elle est correctement installée évidemment..). Oui le chauffage fonctionne très bien, ainsi que le désembuage du pare-brise. La visibilité est parfois limitée vers l'arrière, à travers le plastique de la capote, surtout s'il est un peu.. agé. Les essuie-glaces fonctionnent très bien, on peut donc dire que rien ne s'oppose à utiliser cette voiture par mauvais temps... Bien sûr la tenue de route n'est pas la même sur sol humide, mais c'est une autre histoire (amusante d'ailleurs !)

Présentation de l'Amicale | Adhérer à l'Amicale | Contacter l'Amicale
(page créée par François Demont, dernière mise à jour le 18 octobre 2014)
Amicale Spitfire