Skip navigation
Amicale Triumph Spitfire Spitcote

Cote active | Archives | Catégories

Cote Semestre Courant



AVRIL 2018 - LA COTE DE L’AMICALE - ANALYSE


Ce printemps 2018 est marqué par le dynamisme retrouvé du marché de nos petites Triumph et en particulier celui de la Spitfire qui est revenu au niveau le plus haut mesuré au début de nos relevés en avril 2014.

La grosse dépression que nous avons connu après avait entrainé, en mars 2016, un repli de plus de 50% du volume des offres puis le marché a repris ensuite régulièrement de la vigueur pour atteindre aujourd’hui son meilleur niveau et sans doute le dépasser dans les prochains mois.

C’est une bonne nouvelle car si l’offre augmente, les prix continuent à monter tranquillement et cela encourage les propriétaires à restaurer ou entretenir leur voiture puisqu’il est désormais possible d’entrevoir l’amortissement des frais de remise en état.

On trouve donc maintenant des autos en très bon état ou parfaitement restaurées à des prix qui peuvent dépasser 20 000 € pour certains modèles exceptionnels. Dorénavant une Spitfire en bon état, quel que soit le modèle, se négocie couramment au-delà de 12 000 €.

D’une façon générale toutes nos petites Triumph bénéficient de cette conjoncture favorable même si en y regardant de plus près on peut distinguer quelques petites disparités.
Parmi les voitures qui jouissent d’une cote plus favorable actuellement, on peut noter les Spitfire Mk2 et 1500, les GT6, les Herald qui semblent attirer les jeunes couples avec enfants et les Dérivés que l’on trouve en nombre croissant dans les annonces.

Pour les acheteurs, c’est maintenant l’assurance d’un choix étendu qui permet de trouver la voiture convoitée selon ses attentes, en excellent état pour celui qui veut en profiter immédiatement et sans souci ou à restaurer pour qui veut mettre les mains dans le cambouis !

L’engouement pour les voitures anciennes touche de plus en plus d’adeptes et les premiers rayons de soleil printanier ont réveillé la fibre cabriolesque que nous avons en nous, excitant par là même l’attrait porté à nos sympathiques petits cabriolets.


Retour à la page d'accueil